Archives par mot-clé : Race

Re – Tour de Porquerolles

Et voilà première édition 2015 de mon tour de Porquerolles, plus calme que la version 2014,
Départ 6h00 Port du Niel pour profiter du plan d’eau lisse le plus longtemps possible.


Effectivement c’est flat, départ pour Porquerolles via le Grand Ribaud

Lever de soleil sur le Port de la Tour Fondue et sur Grand Ribaud (On peut apercevoir la première navette Porquerolles-Continent au loin)


Et Hop à babort après la Pointe du Grand Langoustier, on aperçoit au loin le Cap d’Arme.

Le Cap se rapproche

Le Rocher de la Croix (Extrème Sud de Porquerolles)

Le Gros Mur du Sud

Du Coté du Gros Sarranier


Cote Est de Porquerolles on voit le Cap de Mèdes au loin

Passage au pied de falaises où nichent notamment des Tadorne de Belon ( Canards au bec rouge )

Le rocher des Mèdes

La Jaune Garde au retour avec un très léger Ouest qui s’est levé.

Le bilan 28km en moins de 4h00, quand le plan d’eau est lisse ça glisse (presque) tout seul !

Share on FacebookEmail this to someone

Tour de Porquerolles en Stand Up Paddle.

ça faisait un moment que cette idée me trottait, fenêtre météo favorable , mon pote Gilles kayakiste dispo, ma Fanatic Falcon 14×24.75 réparée et c’est parti !

Pour ne pas être pris au dépourvu (par la météo et les affaires maritimes), nous sommes équipés de gilets de sauvetage, lampe à éclats, eau, compas ( les entrées maritimes arrivent vite et sans prévenir dans ce coin)

Départ 8h20 du port du Niel, la houle résiduelle de l’ouest de la veille est un peu difficile à gérer, première chute à la Jaune Garde, une fois la pointe du Grand Langoustier dépassée la houle se surf s’est sympa mais je suis obligé de m’éloigner des falaises à cause du ressac. Du Cap d’armes au rocher de la croix ( qui porte bien son nom) je me fait bien remuer, deux houles croisées plus le ressac c’est sport et je me baigne encore …

Le plus dur est passé, la houle d’ouest est filtrée et la descente vers la pointe des Mèdes s’effectue sans encombre à bonne allure.

Pour la pose déjeuner, rendez vous avec le Brigantin devant le port de Porquerolles pour un sandwich express.

Pour le retour l’ouest se lève a partir de la pointe du Bon Renaud, donc retour sportif pour les 7 derniers kilomètres.

A l’arrivée une sortie d’un peu plus de 31km en un peu moins de 5heures bien chahuté par la houle.

C’était une journée fantastique des images plein la tête même si je n’ai pas pu profiter du paysage comme je l’aurais voulu (pour ne pas trop me baigner).

Share on FacebookEmail this to someone